Flânerie contée

IMG_7695 1 30p100.jpg

Photo : Mathieu Sabatier

Création sur mesure

Une flânerie construite avec vous,  à partir des histoires qui s'accrochent aux pierres et aux maisons de votre quartier, de quelques plantes qui s'entêtent à pousser dans les fissures, de quelques contes, aussi...

Spectacle construit sur commande : prévoir des rencontres en amont pour la reconnaissance du site et l'élaboration du parcours, et la collecte des récits locaux, et un délai suffisant pour la création de la balade.

Prévoir un lieu de repli en cas d'intempérie.

Tout Public à partir de 8 ans.

Durée : 2h environ

(temps de racontée, environ 1h15)

Texte, musique, scénographie et interprétation : MO Caleca

Flânerie contée dans le quartier du Mazet à Clermont-Ferrand

Eté 2020, en partenariat avec le café lecture LE GRIN.
 

Prise de vue et montage : M. Sabatier

Article dans La Montagne le 05/09/2020

Marie-Odile Caleca s’accompagne de percussions pour rythmer la parole.

 

*Une balade contée au cœur du centre historique de la ville, tel était la belle proposition faite mercredi par Marie-Odile Caleca et la librairie-café Le Grin à une vingtaine de spectateurs-auditeurs curieux et ravis.

Curieux car la conteuse ne se contente pas de créer des univers par la parole.

Elle narre aussi quelques histoires qui s'accrochent aux pierres et aux maisons, celles de ce quartier du Mazet qu'elle connaît si bien.

Curieux encore puisque, faisant écho à l'exposition du muséum Henri-Lecoq « Nature en ville »,

elle dévoile quelques plantes qui s'entêtent à pousser dans les fissures et les interstices, faisant cohabiter harmonieusement la rigueur du botaniste et la poésie de l'artiste.
 

Mais le conte permet aussi d'évoquer des temps aujourd'hui révolus et de créer des mondes imaginés. Les vieux murs qui bordent les ruelles étroites ou la majestueuse fontaine d'Amboise forment autant de prétextes à ces voyages dans le temps et dans l'espace qui ravissent petits et grands.

Capter et impliquer un public différencié constitue sans doute l'une des grandes difficultés du conteur : « En fonction de l'âge, on n'active pas les mêmes leviers », confie Marie-Odile Caleca.

Celle-ci possède néanmoins une grande expérience de la parole conteuse qu'elle pratique de longue date, acquise notamment auprès de parrains illustres comme Henri Gougaud ou Catherine Zarcate.

Lien article La Montagne