Automne 2020

La chaleur, encore, un peu menaçante, et l'ambiance étrange des villes

avec de leurs passants masqués...

Et les mûres récoltées, une bonne odeur de confiture..

 

C'était bon, ces temps de retrouvailles d'Août :

un atelier Contes et collectage en EHPAD au Cendre,

des Cercles conteurs auprès des 3-5 ans et des 6-10 ans à l'espace Nelson Mandela (Clt Fd 63),

les balades contées dans le quartier du Mazet (Clt-Fd 63) en partenariat avec le café le GRIN,

qui eurent les honneurs d'un article de La Montagne,

et une représentation de Chamanes en Creuse (21).

 

A chaque fois, les contes ont pu prendre leur envol et créer de belles échappées :

nous en avions tous et toutes tellement besoin !

Les rendez-vous de cet automne :

... En espérant que la bestiole couronnée ne revienne pas tout bouleverser !

Animations

Cercles conteurs dans trois écoles Clermontoises,

et peut-être, à nouveau, Contes et collectage à l'EHPAD du Cendre

 

Spectacles

Samedi 3 octobre à 19h30 : Chamanes, les traces de pas l'orage, à domicile à Châtel Guyon (63)

                 Attention,  jauge limitée, réservation indispensable via la page contact de ce site

Mercredi 14 octobre vers 15h : Contes d'automne au lycée Henri Queuille, Neuvic (19)

Samedi 17 octobre : Balade contée partagée avec le Labo collectage

                 du Collectif Oralité Auvergne, autour des fontaines de Volvic...

                 On vous en dira plus bientôt !

Mercredi 21 octobre à 10h30 : Sur le dos de la tortue noire, Médiathèque de Sainte Florine (63)

Marche des rêveurs

du 22 septembre au 10 octobre 2020

19 jours, 149km,
de Saint Amand Tallende  à Saint Priest Bramefant...

Les salles sont fermées, les sourires sont cachés,

nous sommes un petit groupe d'artistes qui avons décidé de faire un pas de côté,

de prendre le vent et de choisir la lenteur... Plus d'infos ici !

 
Eté 2020

Donc, on ose à nouveau respirer, on s'ébroue...
On guette les retours de vagues, un peu anxieux, encore.

On se réhabitue au bruit de voitures dans les villes. Pour tout dire, on s'en serait bien passé !
Mais le rouge-queue n'a pas déserté notre jardin.
Les bouquetins du Sancy, eux, ont dû regagner leurs cachettes en altitude.

 

Et puis, le masque sur notre visage. Les débats, la défiance, la respiration bridée.
La difficulté d'en faire réellement bon usage.
On s'efforce de faire monter nos sourires dans nos yeux.

 

Envie d'inventer d'autres rendez-vous, petites jauges, lieux ouverts...

Ami.e.s, je me tiendrai à distance, mais vous parlerai à visage découvert.

Prochain rendez-vous :

Chamanes  à domicile

Le 3 octobre à 19h30 à Châtel-Guyon (63)

Attention,  jauge limitée, réservation indispensable via la page contact de ce site.

Enfin, nous mettons en place des Cercles Contes et Mémoire à l'EHPAD du Cendre :

 aider les résident.e.s intéressé.e.s à se reconnecter à leur mémoire, à leur imaginaire,
à réparer un peu la rupture sociale que la crise leur a imposée...

En espérant que cette timide reprise ne sera pas réenterrée à la rentrée.

Mai 20

Bon, donc, ce printemps-là, on apprit l'existence d'une bestiole petite, petite, personne ne la voyait. Il fallait des appareils puissants pour en avoir l'image. Mais les machines, on les avait, et l'on a ainsi pu voir que la bestiole portait une couronne...

On n'a pas mis très longtemps à se rendre compte que cette bestiole-là avait des pouvoirs inouïs. Celui, bien sûr, de rendre très malade, et celui de faire mourir, mais cette capacité-là n'avait rien  de bien original, ça existait depuis longtemps. Non, sa spécificité, à la bestiole couronnée, c'était sa capacité à enfermer la plupart des humains dans leur maison, partout dans le monde, ça, c'était du jamais vu. On a dépoussiéré un mot pour dire cela, le mot confinement, qui est devenu, soudain un mot majeur, alors qu'il n'avait rien demandé.

En réalité, de nombreuses.eux humain.e.s étaient bien obligé.e.s de continuer à aller au travail, pour soigner les malades, mais aussi pour faire fonctionner un minimum de services. Certain.e.s trouvaient qu'il y avait des usines pas nécessaires qui continuaient de tourner. Certain.e.s pensaient que tout cela ne venait pas seulement d'un bête pangolin, celui qui nous avait fait cadeau de la bête à couronne. Mais ça, c'est une autre histoire.

Et le silence se posa sur les villes. Les voitures avaient arrêté de rouler, les avions avaient cessé de sillonner le ciel : quand on en voyait passer un, on se surprenait à penser : "Tiens, un avion qui transporte des malades dans un hôpital de chez nous..."

Elle ne riait même pas, la bestiole, ce n'était pas une bestiole dotée d'humour. Elle, elle cherchait juste à se multiplier, sans s'intéresser à rien d'autre.

Les humain.e.s, elle.il.s ont commencé par être un peu sonné.e.s, il faut bien le dire. Parmi les confiné.e.s, celles.eux dont le métier était de chanter, de danser, faire du théâtre, de la musique, raconter des histoires, se sont trouvé.e.s coupé.e.s de ce partage-là, de ce contact-là, être en face d'un public et exercer leur art, intervenir dans des écoles, des hôpitaux, des prisons, dans les rues, ou dans des salles de spectacle.

Mais peu à peu, elle.il.s se sont mis.e.s à leur fenêtre, à leur balcon, et elle.il.s ont commencé à inventer d'autres manières de se retrouver, de partager...

Bref, une histoire comme d'autres, où de toutes petites bestioles créent un bouleversement majeur (mais celui-là, attention, c'est un bouleversement majeur-géant). Et la suite de l'histoire, c'est nous qui l'inventons...

Les dates annulées, quand elles sauront où se poser, seront indiquées .

Pour les Cercles Conteurs commencés, j'enregistre quelques vidéos, mais chut, c'est seulement pour celles.eux qui savent... Peut-être, on sait jamais, si vous m'écrivez, certain.e.s pourraient avoir les codes d'accès. Et puis, si ça vous dit, à l’automne, une veillée contée chez vous, n’hésitez pas à le dire, c’est facile à organiser !

Au plaisir de se revoir, dès qu'on pourra !

Avril 20

Avril, gorgé de sève,

Envie de marcher au soleil, envie de semer, de rencontrer...

 

Ce mois-ci, fin des cercles conteurs en collèges : chacunE en repart avec quelques graines de contes, et le plaisir de les avoir partagées.

Du temps pour replonger dans CHAMANES, contes de traversées, de renaissance, qui va bientôt être rejoué

Du temps aussi pour construire Rivages : Balade contée au bord de l'eau...

Et de rêver à d'autres créations...

 

Rendez-vous :

Le 19 avril, à 20h : CHAMANES, contes de traversées, de renaissance, avec la belle création lumières de Catherine Reverseau, c'est à l'auditorium de la Médiathèque de Lezoux (63)

Le 28 avril, (heure à préciser) : CHAMANES, contes de traversées, de renaissance sous une forme plus intime, chez l'habitant, à Bertignat, du côté d'Ambert (63).

mocaleca.net, MO Caleca conteur à Clermont-Ferrand, Ateliers de contes, Spectacles de contes, conteurs à Clermont-Ferrand, conteur dans le Puy de Dôme, conteur en Auvergne Rhône Alpes